Article OnOrient

Article publié sur OnOrient sur l'exposition Les Dernières Communautés Troglodytes de Palestine organisée par Escale à la Grange aux Belles au CRL10 - Paris 10.

Dans le cadre de son cycle d’expositions Escale, consacré au photojournalisme, la Grange aux Belles nous invite à découvrir les photographies d’Eloïse Bollack sur les traces des dernières populations troglodytes en Cisjordanie. Le récit fascinant d’un patrimoine culturel en péril visible jusqu’au 27 janvier 2017.

L'exposition nous plonge au cœur d’un mode d’habiter millénaire sur lequel Eloïse Bollack pose un regard personnel, mettant en relief la question des identités collectives. Aussi, cette chronique photographique nous entraine aux origines de ces formes identitaires communautaires dont les populations, qui les portent, luttent au quotidien pour préserver ce lien ombilical les rattachant à leur héritage ainsi qu’à leur territoire.

Dans le village de Jinba , les habitations troglodytes sont particulièrement travaillées.

Un habitat ancestral

Depuis plus de cinq mille ans, ces habitations troglodytes se sont imposées comme une valeur symbolique ancrée dans la culture locale et constituent une singularité représentative de la région du mont Hébron.

Un héritage dont l’origine remontrait à l’établissement des Hourrites en Palestine pré-biblique, premiers habitants de ces cavités rocheuses. S’en suivront les Édomites et une série de différentes peuplades qui perpétueront cette tradition. Ce symbolisme résonne, selon l’anthropologiste palestinien, le Dr Ali Qleibo, dans la tradition judéo-chrétienne-musulmane avec notamment la grotte d’Abraham à Hébron, celle de la nativité à Bethléem, ou encore la grotte située sous le Dôme du Rocher à Jérusalem.

Dans les habitations troglodytes, un espace est réservé à la cuisine mais il n'y a généralement pas de meuble à proprement parlé ; tout se fait à même le sol.

Le passage du nomadisme à la vie pastorale dans cette contrée fertile confèrera à ces cavités la fonction de lieu de stockage idéal pour abriter le fruit des récoltes.

Lire la suite sur OnOrient

Details:
Yasmine Tandjaoui / OnOrient
January 12, 2017
Categories:
Exhibition
Tags:
Cave Dwellers
Culture